Histoires de Peintures

Quelques peintres

il y en a beaucoup d’autres que l’on peut étudier!

22- Le Caravage, voyou, assassin et génie de la peinture

22

A la fin du 16ème siècle, le jeune Michelangelo Merisi, qui venait de Caravaggio, près de Milan, arrive à Rome; il révolutionne la peinture en apportant le réalisme, un fort clair-obscur et des sujets nouveaux. Mais en même temps, son tempérament querelleur ne lui apporte que procès et prison, jusqu’au jour où, lors d’une rixe, il tue un camarade et doit fuir la Ville Éternelle. Les quatre dernières années de sa vie ne seront que fuite, exil… et chefs d’œuvre.

23- Rembrandt, maître du clair-obscur

23

Beaucoup considèrent Rembrandt comme le plus grand peintre de tous les temps! En tout cas, il a une place à part avec son indépendance par rapport à toutes les modes, avec sa culture et sa personnalité qui transparaît dans chacun de ses tableaux. Après avoir connu une gloire précoce, ses problèmes financiers et les tristesses familiales assombrissent sa vie, mais ses œuvres resplendissent d’une beauté fulgurante et mystérieuse.

24- Vermeer de Delft

24

Vermeer a longtemps été oublié, perdu dans l’abondante et magnifique peinture hollandaise du 17ème siècle, car il a peint moins de quarante tableaux et devait avoir d’autres métiers pour nourrir sa femme et ses onze enfants. Peu d’œuvres, mais d’une qualité extraordinaire, d’une perfection technique inégalée… il n’en créait qu’une ou deux par an. Il peint des scènes de la vie quotidienne à la morale cachée qui nous fascinent par leur intemporalité.

25- Velasquez, “ le peintre des peintres”

25

C’est Manet qui appelle Velasquez le “peintre des peintres” quand il voit ses œuvres lors d’un voyage en Espagne. En effet, il découvre une peinture du 17ème siècle étonnamment moderne, avec des portraits empreints d’humanité, et des scènes religieuses ou mythologiques aux couleurs sublimes qui gardent toujours le sens de la réalité.

Velasquez, ami du roi Philippe IV, comblé d’honneurs et de reconnaissance reste un des peintres les plus modernes et éblouissants de tous les temps.

26- Chardin, scènes de la vie quotidienne et natures mortes

26

Dans un 18ème siècle de mouvement et de virtuosité parfois un peu artificielle, Chardin n’a pas la même aisance, il est lent et besogneux. Il va mettre à profit ces difficultés pour créer une peinture tout à fait à part dans son siècle: C’est l’éloge du silence, de la contemplation, de l’intériorité, du mouvement suspendu; c’est un style nouveau, une “magie” des couleurs, une simplification des formes, un extraordinaire rapport des ombres et des lumières. Et il est peut-être le plus grand peintre du 18ème français.

27- Goya excentrique génie espagnol

27

Goya, aux multiples talents et pionnier de l’art moderne, a réalisé aussi bien des peintures que des gravures ou des fresques … Il a fait le portrait et l’histoire de la vieille Espagne avec ses grands personnages, ses toreros, ses majos, ses moines et ses contrebandiers, ses voleurs et ses sorcières. Francisco de Goya a fait de la paix son étendard, s’insurgeant contre les injustices, la cruauté et la guerre.

28- Monet l’Impressionniste

28

Le seul peintre véritablement impressionniste, c’est lui. Monet dit ne vouloir « être qu’un œil ». Observer la nature, rendre ce qu’il voit d’un pinceau rapide, peindre l’éphémère, les brumes, les reflets miroitants de l’eau, les ombres colorées… et la vie moderne. Pendant longtemps, l’art officiel ne reconnaît pas cette peinture rapide, lumineuse, gaie et colorée et Monet souffrira de la pauvreté. Depuis, ses tableaux ont enchanté les foules et valent des fortunes!

29- La vie tourmentée de Van Gogh

29

Incompris, non reconnu de son vivant, van Gogh souffre toute sa vie de crises d’angoisses et d’hallucinations.

Il devient artiste à 27 ans, peint environ 840 tableaux en une dizaine d’années puis finit par se suicider. Il n’a vendu qu’un seul tableau dans sa carrière, et pourtant après sa mort, il sera considéré comme l’un des plus grands peintres du XIXème siècle. Aujourd’hui nous sommes touchés par ses couleurs et formes si expressives et par ses recherches artistiques si émouvantes.

30- Klimt,1900 à Vienne

30

Gustav Klimt, le plus célèbre peintre viennois à travers le monde a été aussi célébré que contesté de son vivant. Après le scandale causé par ses fresques, il devient le chef de file de la Secession viennoise et le représentant du symbolisme et de l’Art Nouveau dans la Vienne 1900. Portraits de femmes sublimées, érotisme élégant… Il fait jaillir les couleurs et les ors…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s