Les Gens

44- La beauté féminine

44

Les photos des mannequins ou des stars dans les magasines témoignent de nos goûts d’aujourd’hui, mais les critères de la beauté féminine ont évolué au cours des temps! Femmes plantureuses ou longilignes, apprêtées ou naturelles, richement habillées ou dénudées, reines, courtisanes, saintes ou bergères, toutes ont été célébrées par les peintres. La beauté féminine est un des sujets favoris des artistes.

45- Les autoportraits

45

De Léonard de Vinci à Picasso, en passant par Titien, Rembrandt ou van Gogh, admirons tous ces beaux autoportraits et leur fascinante histoire! Affirmation de soi, introspection, orgueil? Simples portraits ou intégration dans une histoire? Que de mystères!

46- Tableaux d’enfants

DUMONT KIND_25_S45KO

Longtemps peu représentés dans la peinture en dehors de l’enfant Jésus, les enfants sont d’abord peints accompagnés de leurs parents, avec souvent un aspect de petit adulte. Mais au cours des temps, leur grâce, leur spontanéité, leur imaginaire, leurs jeux attendrissants ou parfois cruels seront merveilleusement rendus par certains peintres sensibles au monde de l’enfance.

47- Rois, reines, princes…image des puissants

47

Ce sont d’abord les rois, les aristocrates et les riches bourgeois qui ont commandé leur portrait aux peintres: ils voulaient à la fois laisser une image à la postérité et aussi montrer à leurs contemporains leur puissance, leur richesse, parfois leur culture ou leur beauté. Que se cache-t-il derrière ces beaux portraits demandés aux meilleurs artistes de l’époque? Et quelle variété dans ces tableaux du 15ème au 19ème siècle!

48- La vie à la campagne

48

Travaux des champs au rythme des saisons, fêtes dans les villages, temps de récoltes abondantes et temps de disette, l’Europe a été essentiellement agricole jusqu’au début du 20ème siècle. Les peintres ont souvent décrit la vie quotidienne des paysans dans les cycles des mois et des saisons, ou dans des

« scènes de genre »; tout particulièrement certains artistes comme Brueghel, les frères le Nain ou Millet.

49- A pied, à cheval ou en voiture, se déplacer au cours des temps

49

Le Salon de l’automobile attire les foules, et l’on n’imagine pas la vie sans ce moyen de locomotion. Nos ancêtres se déplaçaient aussi, et plus qu’on ne le croit! A pied, à cheval, en carriole ou carrosse! Les premières automobiles apparaîtront au début du 20è siècle.

Les peintres nous montrent le quotidien de ces déplacements au cours des siècles.

50- Du sentiment amoureux à l’amour familial

50

L’amour! Le sentiment amoureux, les fiançailles, le mariage, l’amour des enfants… cet amour qui prend une grande part de nos vie et apporte bonheur mais parfois souffrance, les peintres ont aussi voulu le représenter dans les différentes étapes de la vie. Les siècles passent, l’histoire change, mais on voit dans ces tableaux du 15ème au 19ème que les sentiments restent les mêmes!

51- Vices et vertus au siècle d’or hollandais

GG_791.tif
GG_791.tif

La Hollande calviniste commande peu de tableaux religieux mais introduit une subtile morale dans les scènes de la vie quotidienne: La mère de famille qui éduque bien ses enfants est digne d’être peinte comme une héroïne mythologique ou religieuse. Par contre, le soldat qui boit et se bagarre dans une taverne n’est pas un exemple de vertu, mais la scène nous fait sourire! Nous rentrons ainsi dans le quotidien de la vie hollandaise du 17ème siècle à travers des chefs d’œuvre de la peinture, dont certains de Vermeer.

Publicités